Check-list verifications pour location voilier

Liste non exhaustive du matériel à vérifier au moment de l’inventaire lors d’une location de voilier.

Les fonds et les varangues,  vérifier les boulons qui fixent la quille et si il n’y a pas de trace de choc entre ces boulons et la descente, marque d’un talonnage. Fonds propres et secs
Gréement dormant : pas de gendarmes (effilochage des cables) sur les haubans ( (il faut monter au mât et glisser sa main dessus et si ça pique c’est pas bon), regarder au niveau des ridoirs si les torons ne laissent pas apparaitre un aspect neuf sous la rouille, ce qui indiquerait un dessertissage.
Vérification de la fixation de la bôme et du vit-de-mulet
Avant la montée au mât, vérifier aussi les feux de navigation, la VHF, l'anémomètre et la girouette cela évitera des allers retours.
Inventaire gréement courant : ça serait dommage de s’apercevoir une fois au large qu’il manque les écoutes de spi, ou le tangon 😉
Vérification des voiles (états, types)
Le mouillage principal et sa fixation au bateau.
Gonfler l’annexe et vérifier le moteur si elle en est pourvue, sinon vérifiez si vous avez des rames et aussi des rustines...
Inventaire sécu : fusées, feux, fumigènes et extincteur (nombre et date de péremption), couverture anti-feu, écope, sceau, scie coupe-haubans, miroir de signalisation, grab sac, pinoches (sont-elles adaptées, le mieux c’est de les scotcher à coté des passe-coques où elles risquent de servir)
Présence de gilets, harnais et longes
Vérifier l’état des vannes (eau, gasoil, gaz)
Présence d’une perche IOR, d’un feu à retournement (retournez-le voir s’il fonctionne)
Présence et fixation du BIB
Fixation et absence de jeu dans la barre, barre de secours si barre à roue (tester son fonctionnement)
Balcons et filières bien fixés
Les winchs, taquets, chariots et palans fonctionnent
Le piano est bien renseigné
Les pompes de cale auto et manuelle fonctionnent (où est la bringuebale ?)
Fixation et absence de jeu dans la barre, barre de secours si barre à roue (tester son fonctionnement)
Electronique, pilote auto, sondeur, et tous les documents nautiques obligatoires suivant votre zone de navigation.
Et il y a bien-sûr tout ce qui relève de la cuisine (feux, four, frigo...) et du confort (WC, lavabo)

Pas de fuite sous le moteur
Les pleins ou niveaux sont faits (ne pas oublier l’inverseur)
Filtres à air, eau et gasoil propres
Crépine pompe à eau de mer à verifier
Tension de la courroie
Vérification chargement batteries
Emplacement des coupe-circuits
Presse-étoupe si le bateau en est équipé
Le moteur recrache bien de l’eau ?

Laisser un commentaire