Les forces en jeu

Force Aéro (vélique ) et force hydro, le couple parfait
Car si le voilier peut avancer et faire route sans trop dériver, c’est grâce à l’équilibre de ces deux forces.

La force vélique ou force aéro

C’est la force promulguée par le vent, elle est proportionnelle au carré de la vitesse du vent (ex pour un vent de 10 noeuds (1 nœud correspond à une vitesse de 1 mille nautique à l’heure) elle est de 100 (10×10), pour un vent de 15 nœuds elle est de 225 (15×15), d’où l’on voit qu’une accélération du vent de 5 knt n’est pas anodine.

Quelque soit l’allure du voilier et la position de ses voiles (toutes les voiles), la force Vélique est Toujours perpendiculaire à la corde de la voile.

La décomposition de la force vélique (Aéro) se fait soit par rapport au vent apparent soit pas rapport à la route du bateau pour la navigation nous utiliserons la décomposition par rapport à la route du bateau (c’est à dire les composantes propulsive et de dérive (gîte)

Force vélique par rapport au vent apparent
Force vélique par rapport au vent apparent
Force vélique par rapport à la route du bateau
Force vélique par rapport à la route du bateau
Force hydro
Force hydro

La force Hydro
La force hydrodynamique est la résultante de la vitesse du voilier et s’applique au centre anti-dérive.
Elle, aussi, se décompose en deux composantes, la composante anti-dérive et la trainée hydrodynamique.
la trainée est parallèle à la route du bateau (plus exactement à sa ligne de foi) et la composante anti-dérive y est perpendiculaire.

Laisser un commentaire